Connaitre la valeur de retrait des SCPI

En quoi consiste la valeur de retrait SCPI ?

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un organisme qui vous permet d’investir dans l’immobilier, cet investissement est réalisé par l’achat de parts auprès d’une société de gestion, une fois l’achat réalisé chaque investisseur reçoit un titre de propriété (certificat nominatif de parts). Après détention de vos parts pendant un certain temps, vous pouvez les vendre, dans ce cas vous serez remboursé à un prix correspondant à la valeur de retrait. C’est quoi la valeur de retrait SCPI ?

C’est quoi la valeur de retrait SCPI ?

La valeur de retrait d’une part représente le montant qui concerne les investisseurs qui souhaitent vendre leur part de Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). C’est l’écart entre le prix d’achat et le montant de la souscription qui diffère selon les fonds. On obtient la valeur de retrait d’une part par la différence entre le prix d’achat à l’unité ( le total de souscription que l’investisseur paie lors de l’acquisition d’un titre) et les frais d’entrée pour l’acquisition d’un titre ( définies par le gestionnaire de patrimoine qui suggère le bien financier).

C'est quoi la valeur de retrait SCPI ?

La valeur de retrait d’une part et les conditions de revente sont déterminées en fonction du coût de la souscription et selon la forme de capitalisation de la SCIP, il faut retenir que :

  • La SCPI à capital fixe : met des parts en vente au moment de la constitution ou l’augmentation de capital par le gérant.
  • La valeur de retrait d’une part est déterminée selon l’offre et la demande sur le marché secondaire ( le cas d’une SCPI à capital fixe ).
  • La SCPI à capital variable : des titres sont émis au moment de la constitution, mais également à tout instant.
  • L’absence de marché secondaire : il est difficile de revendre des parts dans la SCPI à capital variable puisqu’il n’y a pas de marché secondaire.

La valeur de retrait d’une part est de 150 euros minimum puisque le capital social de la SCPI est d’au moins 760 000 euros. Apart la valeur de retrait, il existe d’autres valeurs à prendre en considération avant d’investir dans une SCPI. Y compris la valeur de reconstitution, qui représente l’appréciation financière du bien immobilier, si celui-ci devait être racheté intégralement, la valeur vénale ( le rapport de l’estimation du parc foncier par la somme en circulation) et la valeur de réalisation qui es le total des valeurs vénales de l’intégralité des titres dirigés par le gestionnaire et des immeubles.

La valeur de retrait en SCPI et vente des parts

Dans le cas des SCPI à capital variable, la revente des parts SCPI est lancée par le propriétaire, en effet le propriétaire émet une demande de retrait qu’il adresse par lettre recommandée avec avis de réception à la société de gestion, la société de gestion ne rachète pas les parts du vendeur mais ce sont les nouveaux investisseurs qui permettent la revente des parts de SCPI et le propriétaire est remboursé à un prix correspondant à la valeur de retrait. Dans le cas des SCPI à capital fixe, le propriétaire doit se rendre à la société de gestion pour obtenir le formulaire de vente. C’est le propriétaire qui indique le prix minimum de vente de chaque part selon le carnet d’ordre encadré par la société de gestion. Les parts de SCPI sont échangées par l’intermédiaire de la société de gestion une fois par mois sur le marché secondaire.

L’assurance vie et la valeur de retrait en SCPI

Lorsqu’un investisseur achète des actions SCPI auprès d’une société de gestion ou d’un associé financier, il paye les frais de souscription dont la somme est en fonction de la SCPI choisie. Un investisseur qui veut diminuer le coût de son investissement SCPI peut garder ses parts dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie, ainsi l’acquisition des part se réalise à leur valeur de retrait non au prix total, (ou à la valeur de réalisation dans le cadre d’une SCPI à capital fixe) et le prix d’achat est diminué de 12 à 15 %. Mais attention, il faut savoir qu’en assurance-vie vos dividendes ne sont pas versés à 100 %, les assureurs prennent leur part de la redevance et ne paient qu’ environ 86 % des loyers des SCPI.

Retour haut de page