travail-indépendant

Comment faire pour cumuler les revenus perçus par le portage salarial et le chômage ?

Moins de contraintes et plus de sécurité, voilà ce qui définit le portage salarial. Un statut des plus innovants permettant à tout professionnel autonome d’exercer une activité tout en tirant profit des atouts d’un salarié. En somme, il s'agit de créer une relation tripartite entre une entreprise de portage, un travailleur indépendant et des clients. Ainsi, le porté se charge d'accomplir ses missions dans le cadre du contrat signé après l'entreprise de portage dans le but de satisfaire les exigences de la clientèle. Il faudrait néanmoins bien comprendre que ce concept peut également s'étendre aux chômeurs percevant des indemnités de chômage. Il s’agit en quelque sorte de reprendre une activité partielle qui lui permet de cumuler les deux revenus ensemble. Comment obtenir les indemnités chômage en plus de son salaire en tant que travailleur indépendant ? On vous en dit plus dans cet article !

Comment obtenir le chômage tout en étant en portage salarial ?

Parmi les atouts incontestés d’un travail en portage salarial, on cite bien le fait d'être totalement libre par rapport de ses choix de missions, une flexibilité par rapport aux horaires tout en gardant sa couverture sociale complète, ou encore plein d’autres avantages sociaux. Il existe par ailleurs un autre point positif à ce système dont les bénéficiaires pourront tirer profit qui est celui de la possibilité de pouvoir recevoir les allocations de chômage tout en étant au service d’une entreprise de portage salarial. Cela donne la possibilité de cumuler ces indemnités et son salaire de travailleur porté à condition de réunir quelques conditions nécessaires par le consultant dont on cite :

  • être résident permanent en France ;

  • être inscrit au Pôle emploi sous statut de demandeur d'emploi, être à la recherche active d’un nouveau poste ;

  • ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite ;

  • être apte au travail sous tous les aspects ;

  • ne pas avoir épuisé ses droits à l'indemnisation chômage.

Est-il possible de cumuler ses indemnités de chômage et son salaire au portage salarial ?

Comme on vient juste de le mentionner un peu en haut, il est tout à fait possible d'additionner ces deux revenus générés par une activité en portage salariale et des allocations ARE. Toutefois, cela ne serait possible que dans le cas où le principal intéressé réunirait un bon nombre de critères dont on cite les points suivants :

  • le demandeur d'emploi a perdu son poste de façon involontaire ;

  • le demandeur devra avoir à son compte au moins quatre mois cumulés de travail au cours des 28 mois précédant la fin de sa dernière mission tant qu'employé ;

  • l’intéressé devra avoir signé un contrat à durée déterminée ou indéterminée avec la société de portage pour effectuer des missions d’une durée axiale d’un an et demi ;

  • le travailler en portage devra être déclaré à l’URSSAF via la déclaration unique d'embauche ;

Il est également important de préciser que l’un des principaux critères à respecter dans cette situation concerne le salaire perçu par l'activité du portage salarial qui devra être inférieur au dernier salaire brut ayant servi à déterminer montant des allocations de chômage au moment de l’ouverture des droits. Il faudrait pareillement faire mention de la société de portage qui est tenue de respecter certaines règles liées à l'activité de l'employé embauché. Entre autres, cette dernière devra se charger de le déclarer à l'inspection de travail et lui verser une rémunération minimum indépendamment des factures payées par les clients.

Retour haut de page